La CNIL dit “OUI” à Fidzup !

logo-Fidzup

Clôture de la mise en demeure : La CNIL dit “OUI” à Fidzup

Après trois mois de travail avec la CNIL, Fidzup a renforcé sa méthode de récolte du consentement qui est déjà intégrée chez ses principaux partenaires éditeurs.


Paris, 29 novembre 2018 – Suite à la mise en demeure par la CNIL, le 19 juillet 2018, Fidzup a travaillé, en étroite collaboration, avec le régulateur et ses partenaires afin de proposer une plateforme de gestion du consentement qui répond complètement aux attentes du RGPD. A l’issue de cette procédure, la CNIL vient de valider le modèle proposé par Fidzup à ses clients qui se positionne ainsi comme pionnier avec sa plateforme de consentement.

La mise en demeure de la CNIL faisait suite à un contrôle de la solution de drive-to-store de Fidzup datant de septembre 2017. Dans celle-ci, la CNIL a demandé à Fidzup d’améliorer sa méthode de récolte de consentement des utilisateurs pour garantir un “consentement explicite et éclairé”, selon la définition de l’article 4 du RGPD. Après un contrôle approfondi effectué par la CNIL, le modèle et la technologie utilisée par Fidzup (notamment la mesure des visites in-store par WIFI) n’ont en aucun cas été remis en cause.

Fidzup : un modèle validé à l’issue de la mise en demeure
Suite à cette mise en demeure, le DPO de Fidzup a oeuvré avec la CNIL et les éditeurs pour définir des directives claires et précises sur la façon de récolter les consentements des utilisateurs pour l’utilisation de leurs données personnelles à des fins publicitaires. Fidzup est ainsi fière d’avoir développé une plateforme de récolte du consentement qui respecte strictement et entièrement les demandes de la CNIL et du RGPD. Ainsi la plateforme Fidzup est en passe de devenir un modèle de référence pour le secteur.

Des campagnes 100% conformes, dès aujourd’hui
La plateforme de consentement Fidzup est aujourd’hui en production et implémentée par les éditeurs d’applications mobiles partenaires. Fidzup est en mesure de recueillir depuis plusieurs semaines des données avec un consentement conforme. L’entreprise accompagne également les éditeurs qui le souhaitent dans leur mise en conformité en leur proposant d’utiliser sa solution de récolte du consentement qui suivra les évolutions réglementaires. Fidzup s’engage à ne pas travailler avec les éditeurs qui ne respectent pas le RGPD. Fidzup peut dès aujourd’hui proposer aux annonceurs des campagnes drive-to-store 100% conformes à la réglementation.


contactez-nous




Olivier Magnan-Saurin

“Nous sommes heureux de pouvoir dès aujourd’hui proposer à nos clients annonceurs d’opérer leurs campagnes drive-to-store en toute sérénité et en conformité avec la réglementation. Nous sommes à date le seul acteur du marché du drive-to-store à avoir à la fois l’accord officiel de la CNIL pour opérer ainsi qu’un volume suffisant de données pour accompagner efficacement nos clients dans leurs campagnes, grâce à une base de données récoltée dans le respect du RGPD.”,
explique Olivier Magnan-Saurin, co-fondateur de Fidzup


Récolte du consentement : Fidzup, désormais l’exemple à suivre
Suite au travail réalisé entre le contrôle de septembre 2017 et les demandes d’ajustements de la CNIL dans le cadre de la mise en demeure, la start-up se pose en leader pour les sujets “privacy” sur le secteur du drive-to-store. Elle met notamment dès aujourd’hui sa plateforme de consentement à disposition des éditeurs qui lui en feront la demande et est désormais un modèle à suivre pour les autres acteurs dans le cadre de leur mise en conformité, ce qui permettra de développer des pratiques plus saines sur l’ensemble du marché.

consent-string

La CNIL a publié aujourd’hui sur les sites Cnil.fr et Legifrance.gouv.fr sa décision de clôturer sa mise en demeure concernant Fidzup.
La CNIL indique notamment : “En effet, je considère (La Présidente) que les modèles de bannières communiqués permettent de recueillir un consentement libre, spécifique et éclairé des personnes à des fins de publicité géolocalisée, conformément au Règlement général sur la protection des données (RGPD).”


contactez-nous

Contexte : retour sur la mise en demeure de la CNIL
Septembre 2017 : Contrôle de la CNIL chez Fidzup
Septembre 2017 – mars 2018 : Fidzup travaille à sa mise en conformité au RGPD au regard des éléments à disposition sur l’interprétation des textes
12 mars 2018 : Fidzup annonce à la CNIL sa mise en conformité au regard de son interprétation des textes et des initiatives prises en interne.
Avril 2018 : la CNIL réalise un contrôle sur des applications partenaires de Fidzup et constate l’absence d’implémentation de la plateforme de consentement développée par Fidzup
Mai 2018 : entrée en vigueur du RGPD
19 Juillet 2018 : la CNIL annonce la mise en demeure de Fidzup à propos de sa démarche de récolte du consentement
12 Octobre 2018 : Notification officielle de Fidzup à destination de la CNIL sur la fin de ses travaux de mise en conformité
29 novembre 2018 : La CNIL clôt la mise en demeure de Fidzup, annonce sa mise en conformité avec le RGPD et valide la fenêtre de récolte du consentement.